Twitter
Facebook
Google Plus
Linkedin
Viadeo

La pédiatrie en voie d’extinction par Sylvain BLONDIN

15 | 08 | 2013Posté par Sylvain BLONDIN

Alors que le taux de natalité ne cesse d’augmenter, la France est l’un des pays européens où l’on compte le moins de pédiatres. L’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) a d’ailleurs tiré la sonnette d’alarme et dénoncé une pénurie des professionnels de cette spécialité qui concerne aussi bien les hôpitaux que le secteur libéral, même si ce dernier est beaucoup plus touché. Avec 2 500 spécialistes de la médecine de l’enfant, soit trois fois moins que la moyenne européenne, 5 300 enfants doivent se partager le même médecin. Il faut parfois attendre six mois pour obtenir un rendez-vous !

 

Devant une pénurie qui tend à s’amplifier dans les années à venir, il devient impératif de former davantage de professionnels. Les nouveaux diplômés ne suffiront pas à compenser les départs à la retraite. L'âge moyen des pédiatres exerçant en France recensés par l'Ordre des médecins est de 54 ans pour les hommes et de 48 ans pour les femmes, ainsi en 2011, plus des trois quarts des pédiatres avaient plus de 55 ans. Il faudrait donc former 600 nouveaux pédiatres chaque année pour maintenir le niveau actuel, or, le numerus clausus actuel est seulement de 275.

 

A cette pyramide des âges problématique s’ajoute une autre irrégularité : Le problème de la répartition territoriale. Des déserts pédiatriques sont déplorés dans les petites agglomérations et la situation est telle que, à ce jour, certains hôpitaux ne disposeraient déjà plus de pédiatres. Face à cela, les parents sont désormais contraints de se tourner vers les médecins généralistes.

 

L’avenir n’est pas rose et il faut agir de toute urgence pour éviter une quasi-extinction de la pédiatrie. Sylvain BLONDIN et le CEFC médical, ainsi que l’association Big bang, se sont penchés sur ces problématiques et ont tenté de proposer des solutions efficaces, exposées dans un rapport présenté au Sénat en mai 2009.  Pour essayer de faire prendre conscience de la gravité des choses, il sera prochainement rendu public par une édition spéciale.

N’hésitez pas  à nous contacter pour toute information supplémentaire et adhérer pour soutenir notre association. 

0 Commentaires

Poster un commentaire

Si vous avez une question alors utiliser le forum pour une réponse sûre.

Votre Nom :

Votre commentaire: