Twitter
Facebook
Google Plus
Linkedin
Viadeo

« Les ostéopathes en péril »

07 | 06 | 2012Posté par Sylvain Blondin

L’ostéopathie est une approche thérapeutique qui repose sur l’idée que certains troubles fonctionnels peuvent être guéris grâce à la palpation, la manipulation des os, des muscles et des articulations. Cette méthode thérapeutique à visée préventive et curative, se base sur l'idée selon laquelle toute perte de mobilité naturelle des organes les uns par rapport aux autres apparaît au niveau des muscles, des tendons, des viscères, du crâne ou des enveloppes et induit des dysfonctionnements.

Aujourd’hui, les ostéopathes reprochent aux médecins généralistes de se vanter de leurs qualifications en ostéopathie quand cela n’est pas vraiment le cas. En effet, le Syndicat National de l’Enseignement en Ostéopathie a déclaré que 47% des ostéopathes n’exercent pas la discipline à 100% et se réclament de la profession.

La profession d’ostéopathes est en danger.

Elle est pourtant reconnue depuis 10ans mais l’abondance des formations non reconnues lui font du tort. Seulement 6 formations sur 74 existantes sont agrées par le syndicat. Le SNESO met notamment en cause la qualité du savoir pratique qui nécessite selon lui pas moins de 6 ans d’études, un plateau technique, des ressources humaines ainsi qu’une clinique par école. Le syndicat demande donc une formation uniforme au milieu national, l’objectif étant pour lui que l’ostéopathie devienne une profession de Santé. Les étudiants sont également inquiets pour leur avenir. Certaines écoles forment les élèves en 3ans et affectent l’image de la profession.

Aujourd’hui les ostéopathes qui s’installent dans les zones rurales (les plus sous dotées en praticiens) sont ceux qui gagnent le mieux leur vie. Ces zones sont moins attrayantes mais elles sont plus propices à de bonnes conditions d’exercice. La sécurité d’avoir des patients est l’une des principales motivations à l’installation des praticiens dans les zones rurales mais celle-ci peut avoir des limites, notamment pour l’ostéopathe qui pourrait se retrouver débordé face aux nombreuses demandes de consultations.

L’association Big-Bang présidée par Sylvain BLONDIN lutte contre les désertifications médicales pour une proximité des soins équitable à tous. Le président a toujours défendu la création de pôles pluridisciplinaires de santé pour pallier aux difficultés d’accès aux soins, dans les zones rurales notamment. Il est important que des mesures nécessaires et rapides soient prises afin que la profession soit reconnue et que les zones sous dotées en praticiens puissent bénéficier des mêmes droits d’accès aux soins que les zones urbaines.

Plusieurs solutions aux problématiques de santé dans l’ouvrage « Zones rurales… A votre santé » de Sylvain BLONDIN dont la sortie est prévue prochainement.

 

0 Commentaires

Poster un commentaire

Si vous avez une question alors utiliser le forum pour une réponse sûre.

Votre Nom :

Votre commentaire: