Twitter
Facebook
Google Plus
Linkedin
Viadeo

« Les professionnels libéraux de santé se mobilisent pour faire réagir les politiques »

27 | 04 | 2012Posté par Sylvain Blondin

Sylvain BLONDIN a déjà voulu interpeler plusieurs fois nos politiques avant le premier tour de l’élection présidentielle lors d’un récent communiqué de presse. La santé, ne faisant pas partie des débats politiques et des enjeux de leurs programmes, Sylvain BLONDIN voulait les faire réagir. Plusieurs Français s’inquiètent de l’avenir du domaine de la santé mais aucun politique n’affiche clairement sa position sur le sujet.

Encore hier soir lors de l’émission « Des paroles et des actes » présenté par David PUJADAS sur France2, les deux candidats François HOLLANDE et Nicolas SARKOZY n’ont parlé du devenir de la santé.

Que devons nous comprendre par ce manque d’investissement des candidats pour la santé ? Les Français qui s’inquiètent et qui sont aussi des électeurs, n’ont pas le droit à des réponses sur ce sujet ?

En France, selon l’Ordre National des Médecins, en 2011, il y a eu 46% des médecins dans le secteur libéral et 42,5% salariés. Il y a eu 5 392 nouveaux inscrits dont 9,4% en secteur libéral et 70% en salarié. Aujourd’hui, les professionnels de santé libéraux ont décidé d’intervenir et d’obtenir des réponses sur le sujet. Plusieurs de leurs syndicats ont demandé Mercredi aux deux candidats à l’élection présidentielle de préciser leur position sur la médecine libérale d’ici le 06 Mai prochain. Certains regrettent que la santé ne fasse pas plus partie des débats de cette campagne présidentielle.

Après la CSMF (Confédération des Syndicats des Médecins Français), le SML  (Syndicat des Médecins Libéraux), et MG France (Syndicats des Médecins Généralistes), c’est au tour du CNPS (Centre National des Professions de Santé) et de la FMF (Fédération des Médecins de France) de défendre la présence de la santé dans les débats politiques. Ils assurent que 30 milliards d’euros pourraient être économisés grâce à l’amélioration de l’utilisation des urgences et à la réduction de 20% des lits d’hospitalisation.

Il est temps que les candidats se concentrent et se recentrent sur les vraies inquiétudes des Français. Ce sont pour ces Français que l’Association Big-Bang lutte. Elle défend les droits d’accès aux soins de proximité à toutes personnes, égalitairement, sans discrimination. Lutter contre les désertifications médicales est sa principale action. L’association propose des solutions pour pallier aux problématiques de santé en France. Il est inconcevable que pour un pays comme le nôtre, des Français se résignent à ne plus se soigner car ils sont à 50 minutes de praticiens ou parce que cela leur revient trop cher.

Il est  urgent de défendre les droits fondamentaux de chacun, basés sur les valeurs simples du respect des « droits à la vie ».

0 Commentaires

Poster un commentaire

Si vous avez une question alors utiliser le forum pour une réponse sûre.

Votre Nom :

Votre commentaire: