Twitter
Facebook
Google Plus
Linkedin
Viadeo

« Les infirmier(e)s sous tension »

12 | 01 | 2015Posté par Sylvain Blondin

""

Au même titre que l’activité médicale, l’implantation géographique d’infirmiers libéraux connait des difficultés similaires et laisse des vastes espaces non couverts.

Tentative d’explication : l’activité de soins infirmiers correspond essentiellement à la carte médicale, une zone qui ne possédera pas de médecins ne possédera pas les prescriptions et les actes que ce dernier pourra être amené à établir. Un effet analogue à lieu pour une autre spécialité paramédicale, la kinésithérapie. Cet abandon pose d’autant plus problème que l’on est face à des environnements où les patients sont demandeurs de soins infirmiers (prélèvements sanguins, toilettes...)

Nous sommes ici face à des densités de population faibles dans ces zones, il est donc nécessaire pour le praticien paramédical de couvrir de longues distances pour exercer son activité, réduisant de fait le nombre d’actes possible.

Mathématiquement cette réduction d’actes réalisables entraine une diminution des sources de revenu de ce praticien. Sauf à supposer que celui-ci sacrifie sa qualité de vie en adoptant une amplitude horaire des plus larges. Sur ce volet on notera d’ailleurs la faiblesse du barème des actes paramédicaux ainsi que la limitation de ceux-ci fixée par la sécurité sociale.

Au même titre, le barème tenant compte des indemnités kilométriques reste à un niveau faible, contrairement à l’essence qui a atteint un prix record ces derniers temps.

Contraintes financières, limitation des prescriptions d’actes et zones vastes à couvrir font que la volonté de s’implanter en tant qu’infirmer ou infirmière libérale dans des zones déjà qualifiées de « déserts médicaux », est rendue très difficile.

L’association « Big Bang », présidée par Sylvain BLONDIN, dénonce cet état et souhaite soulever ce problème pour que les pouvoirs publics s’en saisissent. Il ne saurait y avoir une renaissance des vocations pour ces professions, sans un soutien des acteurs publiques de santé.

N’hésitez pas à nous contacter

0 Commentaires

Poster un commentaire

Si vous avez une question alors utiliser le forum pour une réponse sûre.

Votre Nom :

Votre commentaire: